jeudi 26 juin 2014

Taux de testostérone : comment l'augmenter sans piqûre ni médic


Microsoft vendra bientôt un pantalon équipé d'un chargeur. On n'aura qu'à glisser son téléphone dans la poche pour qu'il se recharge grâce à un dispositif sans câble. Et le froc sera lavable. Le miracle s'arrête là. Car il faudra néanmoins charger l'accumulateur via un adaptateur UBS. Or la fécondité du sperme est déjà sensiblement diminuée par la pollution. Est-ce que les ondes électriques auront un effet bénéfique? Je vois déjà l'industrie du plaisir mécanique mettre au point un tâteur vibrant qui pourrait profiter du chargeur. Ce serait dans la droite ligne marketing de l'optimisation des ressources.



Dans un registre plus salutaire, je viens de découvrir -- sans l'avoir cherché -- un moyen d'augmenter ma charge de testostérone sans médicament ni produit dopant! Lors de mon contrôle médical annuel, le dosage sanguin de testostérone s'est révélé nettement plus élevé que l'an dernier. De 19 nmol/L, ce qui est une valeur honorable pour un sexagénaire, il a passé à 26,8 nmol/L, une valeur honorable pour un quinqua! À ce rythme, je vais retrouver ma prime jeunesse avant d'atteindre 80 ans. J'ai demandé une explication au médecin. Bof! J'ai cherché ailleurs.



Au cours d'un rêve, j'ai vu les têtes du Dalaï Lama (79 berges, un an de plus que moi) et de son traducteur français Matthieu Ricard (68 ans), moine bouddhiste, docteur en génétique cellulaire et auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la méditation. Ces deux mecs - passez-moi l'expression -- ont une gueule très virile. Sur Google, j'ai donc pacsé deux termes qui n'ont pas souvent couché ensemble: testostérone et méditation. La réponse est venue sur un site de bodybuilders qui désirent gonfler leur musculature sans avoir recours aux produits dangereux pour leur santé. La recette: nourriture équilibrée, protéines végétales et animales, peu d'alcool et de café, pas de cigarette, nuits de sommeil complet et... méditation quotidienne.

Par d'autres lectures, j'ai compris qu'il s'était produit deux changements déterminants depuis l'an dernier. 1) J'ai pris l'habitude de méditer (presque) chaque jour. Oh, rien de bien sérieux, de la méditation selon ma propre recette, sauvage, suivant l'inspiration du moment. 2) Cette pratique a entraîné une autre manière de m'alimenter, presque sans que je m'en rende compte. Et j'ai maigri de six kilos en six mois, ce qui a réduit la masse graisseuse de mon bide... Au final: la méditation = réduction du stress + réduction du poids = moins d'estradiol dans le sang, ce qui fait remonter la production de testo! Pour cerner le processus, adressez-vous à Google, mais ne croyez pas tous les conseils, méfiez-vous des produits "naturels" proposés, vous n'en avez pas besoin. À moins d'un problème de santé et dans ce cas voyez un médecin, et méfiez-vous là aussi!!!



La production des spermatozoïdes dans les testicules commence au cours de la puberté. Comptez plus de deux mois pour produire un spermatozoïde, mais rassurez-vous, vos précieuses en mettent environ cent millions en fabrication chaque jour, si j'ai bien compris le topo. Un vieux couillon comme moi qui bénéficie encore d'un bon dosage (à mon âge on devrait se satisfaire d'un maximum de 9 nmol/L) ne va pas forcément devenir un désaxé sexuel. Le bénéfice est de pouvoir bander et juter chaque jour, mais surtout d'avoir l'esprit clair, combatif, et de pratiquer un sport -- ce qui fait encore monter le dosage!


Quelques suggestions pour gérer votre vie hormonale. Chaque fois que c'est possible, offrez-vous un orgasme le matin au lever, lorsque votre taux de testo est au maximum; ce faisant, vous épuiserez moins vos réserves que le soir. La vision de blogues et de vidéos franchement explicites fait monter votre dosage et l'effet demeure durant quelques heures. Une abstinence de deux à trois semaines fait également remonter les statistiques. Voilà à quoi mène la méditation, un truc qui pourtant fait si peur aux mecs qu'ils préfèrent s'en moquer.

André

Plus de renseignements sur Comment augmenter naturellement son taux de testostérone.

2 commentaires:

Xersex a dit…

bonjour mon André!
si le taux de testostérone pouvait être mesurée par la lidibo et le désir sexuel, moi adulte de 42 ans, je devrais essayer de le baisser! Il semble que les hommes soient destinés à ne jamais perdre leur libido. J'ai lu sur différents blogs que hommes des plus de soixante-dix printemps ont toujours la même impulsion sexuelle avec la même force que quand ils étaient jeunes. Un état ​​merveilleux, si l'on est en mesure d'en profiter, mais aussi parfois un peu lourd à porter et à gérer, non?

venez tous voir que je chatouillé ma libido et mon amour (je ne peux pas utiliser un autre mot, ou peut-être oui: adoration) pour le sexe et la beauté masculine:

http://menforxersex.blogspot.it/2014/06/world-un-cupped-by-andrew-christian.html

Spirou Bignole a dit…

Sentiment de bien-être, perte de poids, libido " accrue ". Tout ça, ça c'est produit pour moi. En 1 an j'ai perdu 12 kg. Et je n'ai pas pratiqué la méditation, ou du moins, je ne pense pas.
C'est quoi ta définition de " méditation ".