jeudi 21 avril 2011

Mont des Oliviers: qui était le jeune homme nu près de Jésus?

Jésus et ses proches compagnons (1)
La scène se passe au premier étage dans une grande pièce garnie de coussins où un groupe d'hommes plutôt jeunes s'est réuni pour manger. Le chef, un certain Iéshoua', se lève de table, ôte tous ses vêtements devant ses camarades, se revêt d'une serviette, verse de l'eau dans une bassine et commence à laver les pieds de ces mecs, les essuyant avec sa serviette. Shim'ôn-Petros, l'un des gars, refuse car il est gêné. Le chef lui fait: "Si je ne te lave pas, tu ne pourras rien partager avec moi." Réponse qu'on essaiera de déchiffrer. Alors Petros réplique: "Chef, pas seulement mes pieds, mais aussi les mains et la tête!" Ce à quoi Iéshoua' répond: "Qui s'est baigné [avec moi] n'a plus besoin de se laver, sauf les pieds, car il est propre. Vous, vous êtes purs, mais pas tous." Il sait que l'un d'entre eux est une balance.

Depuis, Judas est devenu le patron des dénonciateurs. Mais ce qui nous intéresse ici, c'est le bain purificateur. Il semble que ces gars ont participé à une cérémonie initiatique entre mâles dont les évangiles ne parlent plus; le récit en aurait été censuré dans les premiers siècles de l'ère chrétienne.

Scène suivante. Après avoir partagé le pain et le vin, les compagnons se rendent au mont des Oliviers. Et là, le chef se montre inquiet. Il pressent que ses troupes vont l'abandonner dès que les forces de l'ordre se pointeront. Il dit: "Mon être se voile d'une tristesse de mort. Restez ici et veillez." Il s'éloigne un peu. Les gars se mettent à roupiller car c'est la nuit... Finalement la balance arrive entouré d'une équipe armée d'épées et de bâtons qui se saisit du chef. Les autres se cavalent. Et, nous dit l'évangile de Marc, "un adolescent le suivait, nu, enveloppé seulement d'un pagne"; les hommes de main se saisirent aussi de lui, mais il se dégagea de l'étoffe et s'enfuit à poil dans la nuit.

Des commentateurs ont vu dans ce jeune homme Marc, le reporter de l'événement. Avec les rares écrits chrétiens qui sont conservés de cette époque et d'autres témoignages sur le cercles d'initiés qui existaient tant en Palestine qu'en Grèce et en Égypte, nous tenterons de percer les mystères qui entourent Jésus, ses proches compagnons, le jeune homme nu et d'autres.

André

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous les homosexuels vous salissez tout, même les figures les plus pures de la foi.

André, en réponse à Anonyme, a dit…

Bonjour Anonyme! Votre opinion aussi a sa place dans ce blogue. En vous souhaitant des fêtes de Pâques bénies, je vous cite cette pensée que j'ai lue sur une voiture garée près de chez moi cette semaine. "Si vous pensez que vous êtes parfait, essayez de marcher sur les eaux".

observateur a dit…

Je veux bien envisager la possibilité que Jésus ait aimé "les mecs" comme tu dis, toi le blogueur versatile. Mais il me faut des preuves. Cela m'aménerait à une autre lecture de l'écriture sainte qui est un assemblage tellement confus et hétéroclite (!) que je ne m'y retrouve pas.

"Edouard" a dit…

En tant que lecteur régulier, je vois venir votre hypothèse. J'anticipe en citant cette parole de saint Paul aux Galates, où il ouvre à tous l'accès à la foi, et je l'actualise un peu: "...Vous tous qui (adultes) avez été plongés dans le baptême, vous avez revêtu le Christ. Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni homme libre, il n'y a plus ni mâle ni femelle, +il n'y a plus ni hétéro ni homo+, car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus."
C'est ce que je cite lorsqu'on me demande une bénédiction lors d'un pacs entre deux croyants.
Je me réjouis de lire la suite sur les initiations.

Damstounet a dit…

alépok de Jésus, il nétè pa rar kil y é des relations intimes entre hommes. sa ne faisait pas l'objè de réprobation comme aujourdui.

et il n'y avè pa nn + de séparation entre homo et hétéro. d'ailleurs les concepts nexistaient mème pa.

en ts ka, sè sken dize les historiens.

en conséquence de koi, la possibilité ke Jésus est u des relations gay nè pa a écarté.

sè bien dètre croyant ms i fau fair la distinction entre ske jésus a dit et fait et sken nn fon ts les prédicateurs par la suite. et mème encore aujourdui !

personnellement, sa métonnerait ke Jésus aurait été en accord avc le christiannisme actuel et son fonctionnement, pr ne cité ke sa.

pr moi jésus étè une sorte de hippie de lépok ms ki sé fè une renommé lol