lundi 10 mai 2010

Le "guérisseur" des pédés pris la main sous le sac


-- 17 mai: Journée mondiale de la lutte contre l'homophobie (2)
Autrefois on hélait un porteur sur le quai de gare. "Professeur George", comme il se fait appeler sur son site internet, a engagé un porteur pour l'accompagner tout au long de ses vacances en Europe, le mois dernier... George Rekers, de North Miami, a enseigné la neuropsychiatrie; il est aussi docteur en théologie -- versant fondamentaliste protestant, pilier de la droite intransigeante. Cofondateur du Family Research Council, il a oeuvré en tant que conseiller "scientifique" de ce mouvement pour commercialiser des thérapies de "guérison" à l'intention des femmes et hommes homosexuels... Lucien -- son nom d'artiste -- accompagnait Rekers dans le rôle du porteur. Il avait été engagé sur le site de Rentboy.com, où il se décrivait ainsi: 20 ans, bite 21cm, adorable petit cul bombé, sensuel, sauvage, prêt à tout. Exactement ce qu'on peut exiger d'un porteur.
Rekers, psychologue et théologien spécialiste
des stages de "guérison" de l'homosexualité.

Au reto
ur, les deux hommes ont été photographiés à l'aéroport de Miami. Un informateur qui avait accès aux courriels de Lucien a lancé deux journalistes du Miami New Times sur la piste; il avait reconnu le psy anti-gay dans l'échange de mails entre Lucien et Rekers durant la préparation du voyage. Confronté à ces faits, Rekers a déclaré qu'il avait subi une opération l'empêchant de porter ses valises, c'est pourquoi il avait engagé cet assistant auquel il avait prêché la bonne parole. D'abord très discret, Lucien a fini par lâcher le morceau lorsqu'il a appris les activités homophobes de son client. "C'est clairement un homo qui ne s'accepte pas", a-t-il déclaré. (Les prostitués en connaissent un rayon sur ce genre de malheureux.) La bonne action quotidienne de Lucien consistait à masser son client en lui caressant la bite, puis les cuisses, les fesses et enfin le trou-duc. Amen!
"Lucien" a demandé qu'on ne publie ni son nom réel ni sa photo.
Les médias en ont fait leurs choux gras. Les blogueurs gay ont révélé que Rekers "conseillait" les cours de justice dans des cas d'adoption par des couples homos. Exemple: deux frères de quatre mois et quatre ans laissés par leurs parents dans un état d'abandon total -- malades, muets -- et confiés à deux hommes qui les ont rétablis avec patience et se sont attachés à eux. Le couple demande l'autorisation de les adopter puisque personne d'autre ne se présente; la cour reconnaît leur travail mais pas le droit de les garder -- sur le conseil de Rekers qui est payé 120'000 dollars pour cette "expertise"... Jésus à ses disciples: Et il leur dit: "À coup sûr, vous allez me citer ce dicton: Médecin, guéris-toi, toi-même!" (Luc 4.23.)

Ulysse

4 commentaires:

Ottavio a dit…

Bravissimo. Medico, cura te stesso!

Stephen a dit…

Let us not forget that this Rekers guy and the ex-gay movement are responsible for many many suicides. Il a sur sa conscience un très grand nombre des suicides et des tentatives.

Anonyme a dit…

J'ai lu qu'à la veille de son départ en voyage avec son call-boy, Rekers avait envoyé une lettre circulaire à 14'800 écoles pour leur proposer les services de son organisation. Il y affirmait que l'orientation des jeunes gays peut être redirigée vers l'hétérosexualité. Ce type est un grand malade mental. C'est pas trop étonnant de la part d'un psy, hi-hi?!

Cédric a dit…

Les croyants évangéliques se demandent tout le temps "Qu'est-ce que Jésus ferait à ma place?" En cherchant un call-boy sur l'internet, Rekers s'est certainement posé la question: "Quel mec Jésus choisirait-il pour se faire masser?"